Accueil Santé Réglage cigarette électronique : comment y procéder ?

Réglage cigarette électronique : comment y procéder ?

Comment vérifier le réglage de sa cigarette électronique ?

Comme chaque dispositif électronique, le réglage de la e-cigarette est important pour un meilleur usage et une meilleure expérience de vapotage. Une cigarette électronique déréglée ou mal réglée est l’une des premières causes qui poussent l’utilisateur à arrêter la vape et repasser à la cigarette traditionnelle. Une cause qui pourrait être rapidement évitée en réalisant certains réglages basiques pour votre vapoteuse. Et c’est justement ce qu’on va vous montrer tout au long de cet article.

Comment bien régler votre cigarette électronique ?

Lorsqu’on est un vapoteur débutant, il n’est pas rare de se sentir dérouté par ce nouveau dispositif. Ainsi, les premières questions qui vous traversent l’esprit sont : “comment fonctionne cet appareil ? et comme bien le régler ?” Certains vapoteurs se perdent facilement dans les formules, les calculs et les chiffres, toutefois, après avoir saisi le principe, il vous sera facile de trouver la puissance qui vous convient pour vapoter d’une manière optimale. Pour cela, 3 éléments sont à prendre en considération pour trouver la puissance idéale :

La batterie

La batterie est le composant qui a pour fonction d’alimenter la cigarette électronique en énergie électrique pour faire chauffer la résistance et produire de la vapeur. C’est selon ces capacités que vous pourrez définir la ou les puissances à utiliser.

La batterie se présente sous deux formats : soit elle se décline sous forme d’un accu indépendant, qui peut être utilisé dans des box ou des mods, soit elle est intégrée dans la e-cigarette.

Toutefois, peu importe le type de batterie que vous possédez, il est essentiel de faire attention aux 3 éléments suivants :

  • La tension : l’accu d’une cigarette électronique génère généralement une tension comprise entre 3.7 et 4.2 volts ;
  • Le CDM (Courant de Décharge Maximal) que la batterie est en mesure de fournir, et il est exprimé en Ampère. C’est une donnée importante, car c’est selon elle que vous allez choisir le type de résistance à utiliser. Plus le CDM est important, plus la valeur de la résistance utilisable est moindre ;
  • La capacité : c’est elle qui définit l’autonomie de votre e-cigarette, elle est exprimée en milliampère par heure (mAh).

La résistance

La résistance est un composant très important dans votre vapoteuse, elle transforme le e-liquide en vapeur à inhaler. Sa valeur s’exprime en Ohm, et elle est souvent marquée sur la résistance même. De plus, si la résistance est faible, vous devrez utiliser une batterie puissante.

Plusieurs types de résistance sont commercialisés sur le marché, c’est pourquoi il faut lire attentivement la notice pour respecter la puissance recommandée et la puissance optimale utilisable. En effet, ces valeurs varient selon le type du fil résistif qui la constitue.

La façon de vapoter

Le vapoteur doit toujours choisir la puissance de sa cigarette électronique selon la vape qu’il apprécie. S’il s’agit d’une vape serrée à inhalation indirecte (MTL), le flux d’air se trouvant dans la résistance est moindre. C’est pour cela qu’il est recommandé d’opter pour un matériel peu performant, c’est-à-dire qu’il a une résistance avoisinant 1.5Ohm avec un accu de 10 à16 ampères.

Si c’est une vape aérienne directe (DTL), le flux d’air est plus important, de ce fait, il est impératif d’avoir un matériel plus performant. Il est ainsi conseillé d’utiliser une faible résistance qui ne dépasse pas les 0.5 Ohm avec une batterie qui doit générer au moins 25 ampères.

Réglage cigarette électronique : quelle puissance choisir ?

Après avoir allumé votre box, vous pouvez procéder au réglage de la puissance de votre cigarette électronique, et ce, en régulant son wattage, c’est-à-dire appuyer sur les boutons (+) et (-) de la box.

Bien entendu, il faut toujours respecter les consignes du concepteur même si la puissance est réglable.

En outre, pour choisir la bonne puissance afin de vapoter en toute sérénité et sécurité, basez-vous sur les chiffres suivants :

  • Pour une résistance supérieures à 1.5 Ohm, la puissance doit être inférieure à 10 watts ;
  • Pour une résistance de 1 à 1.5 Ohm, la puissance doit osciller entre 9 et 15 watts ;
  • Pour une résistance de 0.5 à 1 Ohm, la puissance doit être comprise entre 10 et 30 watts ;
  • Si la résistance a une valeur comprise entre 0.15 et 0.3 Ohm, la puissance doit se situer entre 20 et 100 watts.

Réglage cigarette électronique : comment y procéder ?

Comment vérifier le réglage de sa cigarette électronique ? Comme chaque dispositif électronique, le réglage de la e-cigarette est important pour un meilleur usage et...

Cigarette électronique : comment ça marche ?

Comment fonctionne une cigarette électronique ? Explications ! A ce jour, les médecins et les chercheurs ne sont pas en mesure d'affirmer avec certitude...

Comment préparer du miel crémeux: quelle différence avec le miel liquide ?

Le miel crémeux n'est au début, rien d'autre qu'un simple miel liquide comme on peut en acheter en pots, ou préparé soi même, à...